Connect with us

Société

Maroc : Hommage à la militante des droits humains, Aïcha Ech-Channa décédée à 81 ans à Casablanca

Publié

on

Spread the love

Les hommages pleuvent de partout pour cette militante des droits de l’homme, Aïcha Ech-Channa s’est éteinte à 81 ans dans sa ville de Casablanca.

Connue pour ses qualitées humaines sur le plan national et international, celle qui reçu plusieurs récompenses dans sa carrière, orpheline, elle fait des études d’infirmière avant d’avoir une passion pour d’éducation sociale puis les droits humains.

Publicité

Distinguée à Paris en 1995 pour le prix de la République française, la natif de Casablanca va lutter pour les droits de la femme et de l’enfant auprès de l’association qu’elle va fonder plus tard, Association Solidarité féminine (ASF).

2009, elle obtient une autre distinction, le prix l’Opus Prize aux États-Unis. Quatre ans plus tard, elle est élevée au grade de Chevalier de la Légion d’honneur en France.

Au cours de ses funérailles dans sa ville natale, Bouchra Abdou, la directrice de l’Association Tahadi pour l’égalité et la citoyenneté, a salué la mémoire d’une « grande militante ». Poursuivant, Bouchra a indiqué que Ech-Channa était une militante des droits de l’homme, mais aussi « une femme d’exception », un militantisme entièrement engagé contre l’injustice, l’exclusion, mais aussi la souffrance des femmes célibataires et leurs progénitures.

Publicité