Connect with us

A La Une

Politique/Côte d’Ivoire: Après Michel Gbagbo, le camp Soro tacle KKB: « qu’il se réconcilie avec sa conscience d’abord. . . « 

Publié

on

Spread the love

Après Michel Koudou Gbagbo qui a apporté des contradictions aux propos du ministre ivoirien de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale selon lesquels tous les prisonniers politiques en Côte d’ Ivoire sont libres, c’ est Générations des Peuples Solidaires (GPS) parti politique de l’ ancien président de l’ Assemblée Nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro, qui tacle sévèrement KKB par la voix de l’ ancien député de Biankouma, Soumahoro Kando. Le confrère afriquesoir. net nous donne quelques propos tenus par Soumahoro Kando.

KKB épinglé et sévèrement critiqué par l’ opposition après son passage sur TV5 Monde, dans le journal Africain.

Publicité

Après l’ élections présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020, Kouadio Konan Bertin, ancien collaborateur du président Henri Konan Bédié qui a affronté l’ actuel chef d’ État ivoirien, Alassane Dramane Ouattara est nommé par le président du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la paix (RHDP), ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. L’ opposition en général et en particulier le parti de Guillaume Kigbafori Soro ne voit pas d’ un bon œil cette nomination.

Le transfuge PDCI- RDA sera très vite attaqué lorsqu’ il déclare, lors d’ un entretien le mardi 14 juin 2022 accordé à TV5 Monde dans le journal Africain ce qui suit:  » En Côte d’ Ivoire, il n’ y a pas de prisonniers politiques. Tous les prisonniers politiques sont sortis de la prison ».

Si le régime au pouvoir trouve que KKB est i homme idéal pour réconcilier les fils et filles de la Côte d Ivoire, l’opposition ivoirienne cependant doute de la capacité de l’ actuel patron du ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale de bien mener cette mission qui lui est confiée, surtout après son récent entretien avec TV5 Monde, dans le journal Africain. Le camp Soro Guillaume qui n’avait pas encore réagi jusqu’ici vient de le faire.

Publicité

En effet, interviewé vendredi 17 juin 2022 par le journal Génération Nouvelle, proche de Guillaume Kigbafori Soro, ancien député de Biankouma et membre de GPS a clairement fait savoir que le Ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale n’est pas le mieux placé à réconcilier la Côte d’Ivoire. A la question donc de savoir qu’est-ce qui lui fait penser ainsi. L’ex député de Biankouma répond sans détour:  » Pour commencer, d’ abord, je ne sais pas s’il faut appeler KKB ministre.

C’est vrai qu’il est au gouvernement mais celui pour qui il a affronté son père et sa famille politique, ne l’a pas aidé en lui confiant le portefeuille de la Réconciliation quand il sait que ce dernier redoutera les questions de sa participation et surtout sa complicité dans le viol de la Constitution avant de vouloir entreprendre l’ impossible mission de réconciliation. »

Publicité