Connect with us

A La Une

Politique/Côte d’Ivoire: En colère contre le PPA-CI, Hanny Tchelley révèle, « j’ai été l’objet d’attaques inhumaines… »

Publié

on

Spread the love

Le 20 août 2022, la communicatrice Hanny Tchelley a fait une publication sur sa page officielle Facebook, dans laquelle elle explique avoir été l’objet « d’attaques ignobles, inhumaines, malsaines, révoltantes, de la part de certains représentants du PPA-CI » selon elle. Ci-dessous l’intégralité de ses révélations.

«A l’occasion de mon retour en Côte d’Ivoire ma terre natale le 25 Juillet dernier, après 11 longues années d’exil, pour lever le deuil de ma mère décédée le 29 Décembre 2015, j’ai été, je suis une fois de plus, l’objet d’attaques ignobles, inhumaines, malsaines, révoltantes, de la part d’envoyés-représentants du PPACI, là où j’avais besoin de compassion.

Publicité

Ce matin, je tiens à rassurer celles et ceux qui ont eu mal en voyant mon émotion, qui ont pleuré, qui m’ont apporté leur soutien par téléphone, messages écrits ou vocaux, que tout en leur présentant mes excuses, j’en ai définitivement fini. Je promets que quoi que ces gens racontent désormais, je ne répondrai plus à ce que je considère comme de la distraction. Je ne peux pas changer la nature des gens, mais je ne peux pas non plus me dénaturer!

Dieu a donné un nouveau départ, un coup d’accélérateur à ma vie, j’ai pu fouler le sol de mon pays, je lui rends toute la Gloire. Merci encore aux autorités Ivoiriennes pour leur bienveillance à mon endroit, surtout au Ministre de la Réconciliation Nationale, à la Ministre de la Culture et de la Francophonie Ma gratitude au Dr Simone Ehivet Gbagbo, à ma famille, à la population, aux serviteurs de Dieu, à la presse et aux médias qui ont donné un écho positif à mon séjour. Je suis une Artiste, je suis une Femme de Culture, j’ai de nouveaux challenges à relever, ma vie à reconstruire, des projets inspirants à réaliser. Comme le dit la chanson << Le jour » de Chantal Taiba que j’ai reprise et qui est dorénavant le jingle de notre Rdv du Vendredi: « un jour vient où les larmes cessent, où je rirai Car IL Y A UN TEMPS POUR TOUT!»

Publicité