Connect with us

A La Une

Politique/Côte d’Ivoire : Gbagbo condamné pour «braquage», le Gouverneur de la BCEAO en 2010- 2011 se confie

Publié

on

Spread the love

La condamnation de Gbagbo pour le «braquage » de la BCEAO n’ est pas du goût de certaines personnalités. Le samedi 13 août selon le média linfodrome, L’ ancien Gouverneur de la BCEAO de cette époque veut donner son avis.

Lors de son discours à la veille de la fête commémorative de l’ indépendance, le 06 août, le président Ouattara dans sa volonté de booster la cohésion sociale a accordé trois mesures à l’ endroit de son « jeune frère » Laurent Gbagbo, dont l’ une mesure est la « grâce » présidentielle. Pourtant, cette grâce n’ annule pas sa condamnation. Trois jours après, face à la presse, Kone Katinan, le porte- parole du PPA- CI se dressait contre cette offre du président Ouattara qui porte atteinte à l’ honneur de l’ ancien président Laurent Gbagbo.

Publicité

Pour Katinan Kone, « Le Président Laurent Gbagbo n’ a pas demandé de GRÂCE! . . . Le Président Laurent Gbagbo. . . n’ a pas d’ argent. Il n’ a pas braqué la BCEAO. La BCEAO n’ a jamais porté plainte et ne s’ est jamais constituée en partie civile dans ce procès de braquage ». Mais, les membres du RHDP n’ ont pas tardé à lui apporter la réplique, démontrant la légalité et la légitimité de la condamnation. « Il s’ agit ici d’ infractions pénales pour lesquelles la plainte de la victime n’ est pas obligatoire ou nécessaire pour déclencher l’ action publique. ». A partir du moment où le délit est constitué, une « plainte de la BCEAO, dans le cas d’ espèces, n’ était donc pas nécessaire pour poursuivre M. Gbagbo. » disait le communiqué du RHDP.

Publicité