Connect with us

A La Une

Politique/Côte d’Ivoire, Gouvernement 1968 : Voici comment Houphouët a mis le Nigéria en colère

Publié

on

Spread the love

La guerre du Biafra qui a eu lieu au Nigéria du 06 juillet 1967 au 15 janvier 1970, a été déclenchée par la sécession région orientale du pays. Cette guerre a bouleversé l’Afrique. Certains étaient du côté du Nigéria et d’autres du camp adverse.

Le pays d’Houphouët–Boigny, a pris parti pour le Biafra en vue de déstabiliser le Nigéria sous influence musulmane. L’ex président de son vivant, était convaincu pendant la période de guerre que l’islam faisait du communisme. Depuis le coup d’Etat de juillet 1966, le président Ironsi ainsi que les officiers chrétiens et les hauts gradés musulmans de la communauté Nigériane qui ont perdu la vie étaient nombreux.

Publicité

Les ivoiriens et les gabonais ont apporté une aide militaire aux biafrais. Des africains comme Le Niger, ont envoyé des armes à Lagos, rapporte des médias français. Les forces fédérales nigérianes, renforcées par les britanniques en janvier 1970, ont lancé une offensive finale qui s’est terminée par la reddition leur adversaire.

La Côte d’Ivoire a annoncé le 23 janvier 1970, la venue du colonel Odjukwu à Abidjan, il devait s’abstenir de toute activité politique. Houphouët-Boigny a hébergé les réfugiers du Biafra et les a installés dans la commune de Treichville.

Publicité