Connect with us

A La Une

Politique/Guinée : Des médiateurs de la CEDEAO à Conakry, les raisons

Publié

on

Spread the love

Le mercredi 20 juillet 2022, les médiateurs de la CEDEAO, dont l’ ancien président béninois Thomas Boni Yayi, rencontrent le gouvernement de transition à Conakry pour discuter du retard pris par les civils pour reprendre le pouvoir en Guinée, selon le site 7info

Le 3 juillet, la Communauté économique des États de l’ Afrique de l’ Ouest (CEDEAO) a décidé de ne pas imposer de nouvelles sanctions à la Guinée, dont le chef, le colonel Mamady Doumbouya, a renversé le président Alpha Condé en 2010 (au pouvoir depuis plus de 10 ans). Au lieu de cela, ils se sont félicités d’ une courte période de transition au cours de laquelle des civils seront élus au pouvoir trois ans.

Publicité

La décision a été prise lors d’ une réunion tenue à Accra, au Ghana, entre Thomas Boni Yayi, et des membres clés de l’ organisation régionale. Le colonel Mamady Doumbouya et le président Alpha Condé étaient également présents à la réunion. Les trois hommes doivent rencontrer d’ autres diplomates italiens, allemands, japonais, français et américains le 20 juillet à Conakry.

En outre, la coalition dirigée par le principal chef de parti politique guinéen et ancien Premier ministre Cellou Darran Diallo s’ est dite « préoccupée » par le fait que  » les attaques contre l’ élargissement dangereux de la liste des droits fondamentaux pourraient être fatales aux efforts de médiation  » .

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.