Connect with us

A La Une

Présidence de la région du Loh-Djiboua : La désignation d’Amédé Kouakou par la direction du RHDP déchaîne des réactions inattendues

Publié

on

Christophe Auguste DOUKA, ( Citoyen ivoirien natif du Lôh-Djiboua, Opérateur économique, Président du Syndicat National des Producteurs Individuels de Café/ Cacao de Côte d’Ivoire, Membre de la CPU/PME-CI ) livre une déclaration poignante de haut vol pour partager son opinion sur non seulement la situation sociopolitique dans la région du Lôh-Djiboua, mais aussi son Appel sans réserve à une prise de responsabilités dans le choix des élus maires, députés président de conseil régional . Lecture

Mes Chers Frères et Sœurs DU LÔH DJIBOUA,

Publicité

Très Chers Compatriotes,

Le ton monte déjà, alors que nous n’avons pas franchi la ligne de départ des futures joutes électorales et campagnes électorales à venir. Quel dommage !

Mon Peuple, LA VAILLANTE, HOSPITALIERE ET FRATERNELLE REGION DU LÔH DJIBOUA, n’ayant pas encore subie sa catharsis pour oublier les regrettables faits meurtriers des toutes dernières élections passées, est secouée par « les démons » qui prennent un malin plaisir à provoquer « l’esprit de paix » qui prévaut entre le « LÔH » et le « DJIBOUA », l’éléphant et la panthère…  

Publicité

Le LÔH DJIBOUA que j’appelle très affectueusement « LA PETITE CÔTE D’IVOIRE » est à nouveau provoquée dans ses US et TRADITIONS ANCESTRALES.

Lorsque mon défunt géniteur s’effaçait au profit de feu FELICIEN KONIAN KODJO, son argumentation était claire et il me l’expliqua en ces termes : « vois-tu, mon fils, notre PEUPLE DIDA a souffert d’un retard criard en face des autres ethnies qui peuplent notre chère Nation en devenir. C’est vrai que la Capitale officielle du Pays DIDA/GODIE devrait revenir de DROIT à un CADRE DIDA, c’est-à-dire à moi.

J’en ai tous les atouts autant intellectuels que financiers. Mais, mon frère KONIAN KODJO est le Cousin germain des ENFANTS DU VIEUX BANNY, presque tous nés à DIVO. CE SONT NOS FRERES PAR LE SOL où est enterré leur cordon ombilical. Au moment où le Président FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY prône la DEMOCRATIE par ces premières élections municipales ouvertes à tous, NOTRE REGION DOIT DONNER L’EXEMPLE ET LUI EMBOITER LE PAS. Ton Oncle Marcel LAUBHOUËT est furieux de mon choix, parce que je me suis écarté pour laisser le siège du premier Maire de DIVO à KONIAN KODJO. D’ailleurs, il ne m’adresse plus la parole. J’ai pu convaincre KOUADIO LÔH Alexandre, DANGBO LUCIEN, GAOUSSOU DIABY, ALI TOURE, YE COULIBALY, BARRY OUMAR, OUMAR KANTE, AW DIALLO, LE CHEICK YACOUBA SYLLA, ODETTE KANTE, MADELEINE OGOU, AMINATA DIABY, et tous les Chefs des autres communautés de la justesse de ma vision pour développer DIVO où nous habitons tous. A supposer que je sois LE MAIRE DE DIVO, pour rencontrer SEM FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY, je devrais faire une demande d’audience afin de solliciter ceci ou cela pour le développement de DIVO qui végète depuis la défaite du couple PDCI-RDA composé d’ASSAMOI ALPHONSE/DOUKA LEVRY BERNARD contre le Couple GNANDJA GERMAIN/USHER ASSOUAN ; ce que le PRESIDENT FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY ne nous a jamais pardonné ! (Souvenons-nous du plaidoyer de feu ZAKPA KOMENAN dans un de ses discours légendaires face au Président FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY qui a répondu en ces termes : « j’ai pardonné » et ZAKPA de répliquer : « oui, M. Le Président, nous savons que quand vous pardonnez, vous allez plus loin, vous oubliez ! »)

Publicité

A contrario, FELICIEN KONIAN KODJO, natif d’AKPÊSSEKRO et habitant MÔRÔFÊ dans la commune de YAMOUSSOUKRO, 1er prisonnier politique du PDCI-RDA durant la lutte émancipatrice de notre Parti politique n’essuie jamais un refus de SEM FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY. Une chance pour DIVO et la REGION DU LÔH DJIBOUA ! 

Devenu le 1er MAIRE de DIVO durant une décennies, il a construit la belle et fière MARIE de DIVO sur ses fonds propres avant de se faire rembourser par l’ETAT de Côte d’Ivoire ; il a obtenu les premiers kilomètres de GOUDRON post-indépendance ; il a obtenu que le centre de la CNPS prévu pour Gagnoa soit détourné et construit à DIVO ; Il a fait construire le CENTRE CULTUREL ET SPORTIF de DIVO sur fonds propres et l’aide de mécènes comme Chaffic KATCHTABAN, etc, etc.

Voilà pourquoi, passant au-dessus de vouloir être « quelqu’un » à DIVO, ce que je suis déjà par mon travail acharné dans ma clinique Privée et aidé de mes productions agricoles de cacao ainsi que mon complexe hôtelier, le 1er de toute la région DIDA/GODIE, j’ai souhaité que KONIAN KODJO FELICIEN soit le 1e Maire de DIVO ». J’ai découvert par la suite que le Peuple DIDA avait une alliance inter-ethnique avec le PEUPLE GÔDÊ de Béoumi… Ceci pourrait expliquer les liens indéfectibles entre LAUBHOUËT MARCEL et FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY que mon Oncle « kétékou » appelait

Publicité

partout affectueusement « Félix » !

Dix années plus tard, en 1990, feu BOBI ERNEST DJEPA accompagné de la chefferie du DJIBOUA alla réclamer le départ de Félicien KONIAN KODJO de la Mairie de DIVO afin de la laisser aux jeunes Cadres DIDA ; BOBI ERNEST DJEPA devint Le MAIRE DE DIVO durant…dix (10) années… AMEDEE KOUAKOU… dix (10) ans.

Le 1er MAIRE de DIVO, d’origine AKAN-Baoulé a fait dix années.

Publicité

Celui qui l’a remplacé, d’origine DJIBOUA, a fait dix années de mandature.

L’actuel MAIRE, d’origine AKAN-Baoulé achève ses dix années de mandature.

Ce PACTE SACRE en alternance d’une décennie BAOULE-DIDA ne sera pas brisé dans le temps !

Publicité

N’y a-t-il pas une ALLIANCE INTERETHNIQUE entre LE PEUPLE DIDA et LE PEUPLE BAOULE à travers les adorateurs du MASQUE et FETICHE GÔDÊ : LE GOLI.

Et puis, pour la petite histoire qu’oublient les uns et les autres, qui a demandé au Président KONIAN KODJO de se retirer au profit d’un Cadre DIDA ? SEM FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY !

Qui l’a fait exécuter au profit d’un Cadre DIDA, en la personne de ZAKPAKOMN ROLAND TCHEKOURA ? Le premier Ministre Alassane OUATTARA, au sein de la Permanence du PDCI-RDA du Plateau. Il y a des faits de l’Histoire qui ne trompent pas…

Publicité

Le Premier Ministre de l’ère « HOUPHOUETIENNE » ne devrait pas l’oublier et vouloir aller à contresens de ce PACTE SACRE au profit du MAIRE sortant, Baoulé.

Sur le SOL DIDA, le mysticisme l’emporte sur tout !

Au risque de subir la COLERE DE NOS ANCÊTRES-FONDATEURS, ni les Chefs DIDA et encore moins les Chefs Baoulé vivants dans le LÔH DJIBOUA ou d’ailleurs, ne devraient invoquer la MANNE DE NOS ANCÊTRES sans risquer de subir LA COLERE DE NOS ANCÊTRES !

Publicité

Des témoins oculaires des faits ci-dessus révélés vivent encore et doivent interpeller mon jeune frère, actuel MAIRE SORTANT de se retirer de toute course des postes électifs, dans toute la REGION DU LÔH DJIBOUA ! 

Leurs Excellences les Présidents ALIALI CAMILLE et HENRI KONAN BEDIE sont des témoins de la Grande Histoire du PEUPLE ALLIE DIDA !

Tous les Ministres de l’ERE HOUPHOUETIENNE le savent bien ! Et bien d’autres…

Publicité

Durant dix (10) années, chacun des Maires de DIVO a travaillé, bien travaillé, mais il est temps que les CADRES DE DIVO REPRENNENT « LE FLAMBEAU » !

Nous reconnaissons tous que le PRESIDENT OUATTARA A CHANGE LE VISAGE DE DIVO, MAIS NOUS SOMMES TOUS IVOIRIENS ET LE PRESIDENT OUATTARA EST LE PRESIDENT DE TOUS LES IVOIRIENS SANS EXCUSIVE ! DIVO SE SOUVIENDRA… DEMAIN DE CE QUE LE PRESIDENT OUATTARA A FAIT POUR DIVO EN UTILISANT UN CADRE DE DIVO : AMEDEE KOUAKOU.

MAIS, LA MAIRIE DE DIVO n’est point UN HERITAGE ACQUIS A LA CAUSE D’UN SEUL INDIVIDU, QUELQU’IL SOIT !

Publicité

TOUT COMME TOUTE MAIRIE CENTRALE DANS NOS VILLES ET CONTREES RURALES, CELLE-CI DOIT REVENIR, SELON UN CONSENSUS, A UN REPRESENTANT ISSU DES FAMILLES DES PERES FONDATEURS DE LA ZONE HABITEE. 

Nous connaissons bien le cas EMMANUEL DIOULO/ARSENE ASSOUAN USHER, quand il s’est agit de la MAIRIE CENTRALE DU PLATEAU !

LE PRESIDENT FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY N’AFFIRMAIT-IL PAS QUE « LA POLITIQUE EST LA SAINE APPRECIATION DES REALITES PRESENTES ? »

Publicité

LE PEUPLE DIDA EST MÛR ET DOIT DECIDER ET ASSUMER SON DESTIN, LIBREMENT !

SEULE LA DEMOCRATIE DECIDERA SUR LE TERRAIN. 

NUL NE DOIT ÊTRE IMPOSE AU PEUPLE SOUVERAIN, NI PAR DES ACTES NOUS REMENANT AU PARTI UNIQUE, NI PAR L’ARGENT DIABOLIQUE !

Publicité

QUE LES ELECTIONS SOIENT LIBRES, TRANSPARENTES, INCLUSIVES, FRATERNELLES ET BANNIES DE TOUS ACTES D’INFLUENCE QUELLES QU’ELLES SOIENT !

LA SEULE CONVENTION que je sache qui a été ETABLIE PAR NOS DEVANCIERS EN UN PACTE SACRE est que : LE DEPUTE DE LA COMMUNE DE DIVO REVIENT A UN FRERE OU UNE SŒUR NORDIQUE ; LE DEPUTE DE LA SOUS-PREFECTURE REVIENT A UN AKAN NOTAMMENT BAOULE ET A UN DIDA.

EN CE QUI ME CONCERNE, LA MAIRIE ET LA PRESIDENCE DU CONSEIL REGIONAL DEVRAIENT REVENIR POUR CHACUN DES POSTES A UN CADRE DIDA, SANS CUMUL DE POSTE, A UNE FEMME OU UN HOMME.

Publicité

J’annonce d’ores et déjà que je prendrai une part active à ces électons à venir. 

Chacun argumentera sur UN PROJET DE SOCIETE qu’il défendra, sans violence… tout en sachant que LA VIOLENCE ne résout rien et que … nul n’a le monopole de la violence déclarée !

UNE ELECTION SE GAGNE PAR LA FORCE DES ARGUMENTS QUI SE REPERCUTE DANS LES URNES…DEMOCRATIQUEMENT !

Publicité

C’EST MÊME L’ESSENCE SUPRÊME DE LA DEMOCRATIE…QUI N’EST JAMAIS ACHEVEE !

DIVO QUE JE NOMME AFFECTUEUSEMENT « LA PETITE CÔTE D’IVOIRE » PARCE QUE SE NOURRISSANT DU MELTING POT DES POPULATIONS Y VIVANT, DOIT DONNER L’EXEMPLE A LA CÔTE D’IVOIRE… ENCORE UNE FOIS.

LA CÔTE D’IVOIRE VEUT PANSER SES PLAIES, PLUS QUE JAMAIS… CELA PARTIRA DE L’EXEMPLE QUE NOUS DONNERONS A DIVO ET AILLEURS, EN EVITANT LA CACOPHONIE ET LE DESORDRE…

Publicité

Christophe Auguste DOUKA

Fils du LOH DJIBOUA et de la Tribu TATCHIGBINE à YOCOBOLI (YOCOB M’BOLI) LES FRERES DE JACOB.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *