Connect with us

Politique

Présidentielle 2025 : Bédié efface et soutien une alliance entre le candidat PDCI et Guillaume Soro

Publié

on

Spread the love

Henri Konan Bédié pourrait ne pas se présenter à la présidentielle 2025. Le patron du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) se prépare même à passer la main à une figure de sa famille politique. Par ailleurs, « N’Zuéba » est aussi disposé à tisser une alliance avec Guillaume Kigbafori Soro.

Les confidences de l’écrivain Serge Bilé sur la présidentielle 2025
Henri Konan Bédié a décidé de ne pas briguer la magistrature suprême lors de la présidentielle 2025. Cette information est confirmée par Serge Bilé. En effet, l’écrivain ivoirien, qui séjourne actuellement sur les bords de la lagune Ébrié, a fait savoir dans une publication sur sa page Facebook que le « Sphinx » de Daoukro prépare déjà le candidat ou la candidate du PDCI.

Publicité

En effet, l’ancien présentateur de Martinique Première a affirmé qu’un cadre du plus vieux parti politique de Côte d’Ivoire lui a fait des confidences à ce sujet sous couvert de l’anonymat. « J’ai déjeuné ce midi avec un cadre important du PDCI, qui m’a raconté et autorisé à rapporter sous le couvert de l’anonymat le processus qui devrait conduire à la désignation du candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire aux élections présidentielles de 2025 », a écrit le producteur-réalisateur natif d’Agboville, à près de 80 km d’Abidjan.

Le cadre du PDCI a révélé que le chef a déjà des noms sur sa table pour porter la candidature du parti en 2025. Il s’agit d’une « douzaine de profils masculins et féminins ». « Parmi les sept hommes sélectionnés, figureraient Thierry Tanoh, Jean-Louis Billon, Maurice Guikahué ou encore Tidjane Thiam. Parmi les cinq femmes, on retrouverait Sita Coulibaly ou Coffie Léopoldine », a ajouté Serge Bilé. De profondes enquêtes seront menées sur la vie de ces personnalités politiques.

Par ailleurs, l’Ebony 1995 a également déclaré que ce cadre du PDCI ne lui pas caché qu’Henri Konan Bédié ne cracherait pas sur une alliance avec Guillaume Kigbafori Soro, le président de GPS (Générations et peuples solidaires), actuellement en exil. L’ancien chef d’État ivoirien voit aussi d’un bon œil une alliance avec le Premier ministre, Patrick Achi. En attendant, au PDCI, les regards sont tournés vers la prochaine réunion du Bureau politique prévue pour le 15 septembre 2022.

Avec afrique-sur7

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.