Connect with us

A La Une

VAR Peter 007 après le retour de Gbagbo : « Trop envie d’aller me faire arrêter à Abidjan »

Publié

on

Spread the love

Une dizaine de jours après le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, Peter 007 (Pierre Assalé Niangoran) a fait une publication sur sa page Facebook déclarant qu’il avait envie de venir se faire arrêter à Abidjan, en vue de bénéficier des bonnes grâces d’une financée, pour railler les déclarations de l’ancien pensionnaire de la CPI qui avait rendu hommage à sa « petite femme » Nady Bamba qui était à ses côtés à La Haye.
C’est désormais chose faite. Le cyberactiviste a été arrêté le mardi 29 novembre 2022 à Abidjan. VAR Peter 007 après le retour de Gbagbo.

« Trop envie d’aller me faire arrêter à Abidjan et ma …. Faire des aller et retour de 12 mille kilomètres pour me nourrir en prison et me donner un peu d’argent de poche », a écrit Pierre Assalé Niangoran, connu sous le pseudonyme de Peter 007 sur sa page Facebook le 29 juin 2021.

Publicité

Cette publication n’était pas anodine. Elle avait pour objectif de tourner en dérision les déclarations de Laurent Gbagbo après son retour en Côte d’Ivoire. »

« Nady a quitté Accra où elle était en exil pour demander l’asile aux Pays-Bas pour être à la Haye à côté de moi et venir me voir toujours. Elle était à Bruxelles. Et de là-bas à la Haye, ça fait 200 Km. En aller-retour, ça fait 400 Km. Donc elle a bloqué trois jours : mardi, jeudi et samedi où elle était avec moi. Elle faisait 400 Km en voiture au volant. C’est ce qu’elle a fait pour moi principalement pour ne pas que je sois seul », avait-il déclaré devant ses parents à Mama. Ajoutant : « Elle me nourrissait aussi. Je n’avais pas d’argent là-bas. C’est elle qui me donnait chaque fois de l’argent. Parce que la nourriture d’une prison n’est jamais bonne.

Cette envie de venir se faire arrêter, même si elle intervenant dans un cadre de défiance envers Alassane Ouattara et de moquerie envers Laurent Gbagbo, a été exhaussée. Car, Peter 007 a été arrêté le mardi 29 novembre 2022. Cet ancien membre du Groupement de sécurité du Président de la République (GSPR) avait revendiqué publiquement, dans une de ses vidéos, être le chef des escadrons de la mort sous l’ancien président Laurent Gbagbo.

Publicité

« D’ici, je peux finir avec toi. Je suis le chef des escadrons de la mort. Le chef des escadrons de la mort sous Gbagbo, tu n’as pas peur de lui ? Un chef des escadrons de la mort. Connais-tu ce qu’on appelle un chef des escadrons de la mort ? Même le chef des escadrons de la mort à fui pour venir à Bingué (NDLR France), mes éléments sont à Abidjan et puis tu n’as pas peur. Mon frère, vous êtes deux sur ma liste et je vais m’occuper de vous. Personne ne pourra m’arrêter pour cela », avait-t-il affirmé.

Soulignons que le cyberactiviste se proclamant proche de Guillaume Soro, a dans une vidéo, soutenu que c’est par la force qu’il faut faire partir Alassane Ouattara du pouvoir. « Oui on va le faire. Nous n’avons pas donné de date quand on l’a dit. On n’a pas donné de date, ni d’heure, ni de jour. Mais on va le faire assoir. Le prochain président de la Côte d’Ivoire s’appelle Soro Guillaume », avait-il déclaré au cours d’un entretien accordé au site Actupeople.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *