Connect with us

A La Une

Violences du RHDP attribuées à Bédié : Quand RFI est prise en fragrant délit de manipulation

Publié

on

Spread the love

Violences du RHDP attribuées à Bédié : Quand RFI est prise en flagrant délit de manipulation. Dans ses éditions matinales de 6h30 et 7h30 du mardi 26 juillet 2022, le présentateur du journal de RFI a fait une grosse bourde en citant le nom du président Bédié dans l’annonce du reportage de son correspondant à Abidjan. « Division au sein du Rhdp en Côte d’Ivoire, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix élisait ses conseillers départementaux, ce week-end. Le parti de l’ancien président Henri Konan Bédié est divisé… » a dit le présentateur.

Une grosse erreur, car tout le monde sait que le Rhdp est plutôt le parti du président Alassane Ouattara. Dans le journal de 12h30, temps universel, RFI a pris soin de rectifier: «Des tensions ce week-end en Côte d’Ivoire, au sein du Rhdp, le parti au pouvoir et non le parti de l’ancien président Henri Konan Bédié comme cela a pu être dit malencontreusement sur l’antenne de RFI…».

Publicité

Après quoi, RFI a rediffusé le reportage de son correspondant dont le contenu suit: Des tensions ont eu lieu ce week-end en Côte d’Ivoire, au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Le parti au pouvoir élisait ses conseillers départementaux mais le scrutin a été émaillé de violences dans plusieurs localités. Séliki Zié Koné vient d’être élu secrétaire général du département de Kouto, dans le Nord-ouest de la Côte d’Ivoire. Mais samedi 23 juillet, le scrutin a été émaillé de violences en raison d’irrégularités. La moitié des 2 000 militants n’étaient pas inscrits sur la liste électorale et d’après le nouvel élu, des casseurs auraient fait irruption pour perturber le vote.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.