Connect with us

Politique

Actualités vue par Fernand Dédeh : Retour de Mari au RHDP, la remise du championnat de football avec Orange

Publié

on

Spread the love

La saison de football démarre ce samedi 10 septembre 2022. Tout est réuni pour la fête. « Le moment est venu de faire respecter notre championnat, de remplir les stades et de valoriser les acteurs… C’est le moment idéal pour les entreprises d’accompagner la FIF. », dit YID.
Je m’en vais à Assouba, pour chercher à entrer dans le miracle de Dieu, prier pour notre pays. Avec une pensée forte pour les soldats ivoiriens détenus au Mali, depuis deux mois. Ton Camarade veut nous avoir à l’usure avec le péage du ministre Cosinus

Six mois après son élection à la tête de la fédération ivoirienne de football, YID est véritablement au pied du mur. Il avait achevé le programme du comité de normalisation. Maintenant à lui de jouer. Et les choses ont plutôt bien commencer. Il a ramené le sponsor historique du football ivoirien dans la famille, il a réussi à conserver le diffuseur, il jouit d’une bonne côte dans le milieu des affaires, d’autres partenaires sont sur les rangs pour accompagner la fédération.

Publicité

Avec le partenaire historique, Orange, c’est le retour de la fête. À l’extérieur du stade et à l’intérieur. Innovation à noter, l’hymne de la ligue 1 avant chaque match. Le défi à relever, celui de la mobilisation, le retour du public dans les stade, autour du football. La FIF commence lentement, dans le stade de 2300 places de Marcory pour aller sûrement à son objectif principal: redonner au football local, son allure d’antan. 16 équipes en compétition pour la ligue 1. Toutes, à l’assaut de la tenante du titre, l’Asec Mimosas.

Match d’ouverture, a 15 h30, Stade d’Abidjan-Bouaké FC. À 17h30, LYS-ES-Bafong. L’équipe de Sassandra a depuis le mois d’avril 2022, un public captatif qu’il l’accompagne lors de ses sorties…

Des passionnés et accrocs comme ceux qui suivent le tournoi des petits poteaux des vacances, dit Tchin-tchin. Ils ont leur monde, ils sortent de internet et des réseaux sociaux pour la plupart, ils ont leurs convictions, opposés au classicisme et ils cassent les codes. Ils sont solidaires, engagés. Ils sont porteurs d’un projet qu’il faut regarder avec détachement, comprendre leur mode de fonctionnement, l’intégrer au logiciel de l’organisation et surtout, prendre en compte leurs attentes, leurs vibrations.

Il faut respecter les Tchin-tchin du Sport comme ceux de la politique. Dans ce pays, le temps n’est plus loin, où la Politique tchin-tchin va monter en puissance et reclasser la politique des Tabourets. Les politiciens professionnels calculent, vivent avec le regard fixé sur leurs intérieurs propres, coupés de la masse. Les jeunes eux, vivent en parallèle avec les caciques et les classiques. Ils cherchent leurs modèles parmi eux-mêmes. Dans leur génération. Ils construisent leur indépendance. Ils ne dérangent personne. Ils ne veulent pas être dérangés!
Les hommes et les femmes politiques tournent sur eux-mêmes, les jeunes avancent. La première vague agit sans conviction ou presque , la seconde attache du prix à son engagement.

Les pirouettes et circonvolutions du Montagnard donne un goût âcre à la politique. D’un autre point de vue, les agissements des politiciens professionnels interpellent sur le rapport même à la politique. Dans un pays ou les alliances dans l’arène politique se font et se défont au gré de l’arithmétique du moment, le discours doit emprunter à l’humilité, à la modestie. À faire la politique autrement.

Publicité

Autrement, tout sera dans le boubou blanc de ton Camarade. Suffisamment grand pour accueillir et dompter les danseurs de tango politique.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.