Connect with us

A La Une

Affaire Bebi Philip à Miss Ci 2022: L’activiste Hanny Tchelley se prononce

Publié

on

Spread the love

La dernière frasque de Bebi Philip lors de la soirée de Miss Côte d’Ivoire est encore sur toutes les lèvres. Cette fois, c’est la journaliste et activiste Hanny Tchelley qui a décidé de se prononcer sur cette affaire.

La grande finale du concours de beauté Miss Côte d’Ivoire a été riche en faits et parmi ceux qui ont le plus marqué le plus cette soirée figure la sortie de Bebi Philip. Alors qu’il était en pleine prestation artistique, le chanteur a décidé de profiter de la présence de plusieurs autorités pour lancer un cri de cœur sur la cherté de la vie en déclarant ceci:

Publicité

« Tout est devenu cher, au marché c’est devenu cher même porc au four a augmenté, donc les autorités sciencez pour nous c’est très important ».

Des propos qui ont vivement fait réagir et divisé les internautes. Si plusieurs personnes ont tenu à saluer son acte fort, l’autre partie s’est offusquée de son acte car estimant que ce n’était pas l’environnement approprié pour ce genre de « combat ».

Dans cette controverse, Hanny Tchelley a décidé elle aussi de donner son avis. Voici son avis évoqué lors d’un direct sur Facebook et retranscrit par Serge Pacôme Didi de Media prime :

Publicité

« Un artiste se saisit de toute tribune pour s’exprimer… Même le gouvernement reconnait que la vie est chère. Les politiciens ivoiriens et la société civile restent muets sur la question de la cherté de la vie. Les arrangements de Bebi Philip ne sont pas des denrées alimentaires. Je ne dirai pas que l’artiste Bebi Philip a raison ou a tort.

Mais l’artiste est la voix du peuple. Sans être le porte-parole du peuple ou même de la société civile, l’artiste peut traduire les ressentis du peuple. C’est ce que cet artiste a fait. Evitons de faire de la récupération avec les propos de cet artiste. Bebi Philip n’est pas un artiste politique.

Il a tout simplement dit que la vie est chère pour tout le monde. Il n’a pas insulté le gouvernement. Ni même boycotté le chef de l’Etat et ses actions. Quand ça ne va pas, c’est à celui qui gouverne qu’on s’adresse. Cet artiste n’a pas dit que la vie n’est pas chère pour le RHDP Et que c’est cher uniquement que pour un groupement ou parti politique bien précis Ou une religion ou groupe ethnique donné.

Publicité

Le prix de la boîte de tomate ou du tas de tomate s’applique à tout le monde. Les prix ne sont pas fixés en fonction de l’appartenance politique de tout un chacun.

La cherté de la vie, toute la population en parle. Même le gouvernement ivoirien le reconnait. Et l’explique. Mais les politiciens ivoiriens n’en parlent pas. Ils restent tous muets sur la question. Même la société civile, les associations de consommateurs, on ne les entend pas.

L’artiste dit ce que le peuple ressent. Avant Bebi Philip, il y a toujours eu des artistes pour dénoncer quand ça ne va pas. Et même après lui, il y en aura encore. Bebi Philip, sachant qu’il est connu et que sa voix allait porter; a juste rappelé que la vie est chère.

Publicité

Un artiste est un lanceur d’alerte Bebi a juste tiré la sonnette d’alarme. C’est peut-être le lieu où il s’est exprimé qui a dérangé certaines personnes. Mais où est-ce qu’il aurait pu le faire ? C’est un chanteur, un musicien. Donc c’est pendant qu’il est sur scène et a le micro en main qu’il peut s’exprimer. Un artiste se saisit de toute situation pour s’exprimer.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.