Connect with us

A La Une

Affaire épouse d’un général de Police torturée par son mari : Un membre de l’opposition réagit

Publié

on

Spread the love

Jean Bonin, ex-vice-président du FPI réagit à l’histoire racontée par dame F.S l’épouse d’un Général de la Police Nationale de Côte d’Ivoire qui dit subit quotidiennement des supplices infligée par son époux.

« J’ai été terrifié par le récit d’une dame qui relatait, preuves à l’appui, la souffrance dont elle et ses enfants subissent quotidiennement de la part d’un vrai bourreau.

Publicité

Je suis encore plus horrifié lorsque je lis que cet individu est un général de police. Je le dis tout net, il n’est pas digne de son galon, car il ne l’honore pas. Dans un État sérieux et démocratique, il aurait été défroqué illico presto. Mais nous sommes en Côte d’Ivoire, où certains ont l’assurance qu’ils peuvent se permettre de poser des actes d’une telle cruauté sans craindre la foudre de la justice des hommes.

Il peut donc continuer tranquillement à parader avec son impressionnant parc auto, composé entre autres d’une Porsche Cayenne, d’une Mercedes ML et d’une BMW 750i! Ça gagne bien sa vie un général de police. Tant mieux pour lui.

Mais, lorsqu’on peut s’offrir de tels véhicules de luxe, ont devrait pouvoir également s’attacher les services d’un professionnel pour leur entretien et non réduire en esclavage sa propre descendance pour cette tâche. Même, dans le cacao, suite au combat de la 1ere dame pour y mettre un terme, la traite des enfants a été quasiment été abolie. Peut-on avoir autant d’égard pour ses voitures et parallèlement maltraiter ses propre enfants de la sorte ?! Assurément, cet homme relève de la psychiatrie.

J’ai vu des images vidéos insoutenables d’un homme battre à sang son enfant, sans aucune pitié ni humanité en lui. Et tout cela, sous les yeux terrifiés d’une mère impuissante qui, elle-même, n’est pas épargnée par le neo bourreau des lagunes en costume.

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.