Connect with us

Politique

Burkina Faso : Le colonel Sandaogo Damiba  » échappe à deux coups d’Etat  » selon la transition

Publié

on

Spread the love

Les militaires au pouvoir ont annoncé le jeudi 14 juillet dernier que le président de la transition a échappé à deux tentatives de coups d’ État militaires, c’ est ce qu’ a relayé la chaîne d’ information Africaine africanews.

Arrivé au pouvoir le 24 janvier dernier après le coup d’ État militaire perpétré contre le régime du président Roch Kaboré pour incapacité manifeste de restaurer la situation sécuritaire au Burkina Faso, le lieutenant- colonel Sandaogo Damiba a échappé à des tentatives de coups d’ État grâce à la vigilance sécuritaire des forces de défense. Cela dit, au cours d’ une assemblée générale tenue ce jeudi 14 juillet, le premier responsable de la Coordination Nationale pour une Transition Réussie (CNTR), Pascal Zaïda a fait d’ importantes révélations sur ce sujet très sensible qui mine aujourd’hui plusieurs pays de la sous- région Ouest- africaine.

Publicité

Le bras droit du président de transition Damiba a formellement dénoncé le fait que les membres du parti au pouvoir ne prônent pas l’ intérêt général sur l’ intérêt personnel.

Sans toutefois révéler les auteurs de ces présumés putschs, Zaïda Pascal a fait savoir au cours de la rencontre de la CNTR tenue dans la capitale Burkinabè (Ouagadougou) que  » du mois de mai à juin, Damiba a échappé à deux coups d’ État.  » Dénonçant la mauvaise conduite des membres au sein du parti au pouvoir, le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPRS) du président Sandaogo Damiba, le député Zaïda Pascal a déclaré que  » quand vous prenez le MPSR, ceux qui ont pris les armes pour prendre le pouvoir sont 5. Parmi eux, il y a des hommes sincères et d’ autres sont des hommes politiques. Nous avons dit non. C’ est l’ intérêt supérieur de la nation on met en avant. « 

Publicité