Connect with us

A La Une

Affaire les « soldats russes ont tué 33 civils au Mali  » : Voici ce qui s’est réellement passé

Publié

on

Spread the love

La présence des troupes Russes de la société privée paramilitaire Wagner sur la terre Malienne continue d’ alimenter l’ actualité du moment et ce, un rapport établi par les nations- unies vient de faire d’ importantes révélations, tel que relaté par RFI ce dimanche 07 août.

Présent au Mali depuis près de 10 mois, les troupes Russes mènent des opérations militaires conjointe avec les forces armées maliennes dans le cadre de la lutte contre le terrorisme qui sème tant de terreurs en territoire Malien et sur l’ ensemble de l’ Afrique Sahélienne. Un rapport de l’ Organisation des Nations- Unies (ONU) établi la semaine dernière a indiqué que les mercenaires Russes et les troupes du colonel Assimi Goïta ont mené une opération catastrophique en Mars dernier. Cette opération militaire a été catastrophique parce qu’ une trentaine de civils ont été mortellement atteints vers la frontière entre le Mali et la Mauritanie. Cette accusation a été refoulé par le colonel Assimi Goïta et ses pairs qui ont déploré ce bilan établi par l’ ONU.

Publicité

 » l’ armée malienne et des soldats blancs sont impliqués dans la mort, début mars, au Mali, de 33 civils, dont 29 Mauritaniens et 4 Maliens, dans la région de Ségou, près de la frontière mauritanienne. Leur disparition avait suscité l’ indignation des autorités mauritaniennes qui avaient mené une enquête conjointe sur ce drame, avec les autorités de Bamako.  » Une information livrée par le confrère susmentionné a fait savoir que  » les témoins du rapport de l’ ONU mentionnent à deux reprises un hélicoptère transportant des soldats à la peau blanche. Les mercenaires russes du groupe Wagner sont régulièrement soupçonnés d’ exactions contre les civils au Mali.  » Rappelons qu’ il s’ agit de 33 personnes abattues dont 29 Mauritaniens et 4 Maliens.

Publicité