Connect with us

Politique

Alpha Condé parle de sa plus grosse erreur :  » l’erreur que j’ai commise durant toute ma présidence, c’est le fait d’avoir fermé mon téléphone aux militants et sympathisants

Publié

on

Spread the love

Loin du pouvoir aujourd’hui, regrette l’ancien président de la République de Guinée Alpha Condé. L’ancien leader s’est confié à un cadre de son parti, le RPG (Rassemblement du Peuple de Guinée).

La Guinée a tourné une page de l’histoire le dimanche 5 septembre 2021 avec la chute d’Alpha Condé. Le politicien, qui était au pouvoir depuis une décennie, a été renversé par un coup d’État militaire dirigé par le colonel Mammadi Dumbuya. L’adversaire historique de Sékou Touré a d’abord refusé de signer sa lettre de démission avant de se rendre compte qu’il n’était plus le maître du pays.

Publicité

Un an après avoir perdu le pouvoir, Alpha Condé regrette profondément. L’ancien chef de l’Etat s’est confié à l’un de ses proches, Talibi Dubbo. « L’erreur dont le président m’a parlé, c’est de dire :  » l’erreur que j’ai commise durant toute ma présidence, c’est le fait d’avoir fermé mon téléphone. C’est mon numéro qui permettait à tous mes militants et sympathisants et aux autres citoyens de me joindre, de m’envoyer des messages », a déclaré le coordinateur régional du Rassemblement du peuple de Guinée Arc-en-ciel en Haute Guinée.

En fait, il réagissait à un article publié dans les colonnes du magazine Jeune Afrique et intitulé « Alpha Condé, un an après, les secrets d’un exilé ». « Lorsque j’ai lu François Soudan, je n’ai pas reconnu certains propos. Je me suis dit que cela vient clairement du journaliste, qui a fait ses propres analyses. Et puisque je suis un membre du RPG, j’ai bien le droit et même le devoir de me renseigner. Je me suis rendu compte qu’il n’y a pas eu d’interview accordée par Alpha Condé à Jeune Afrique. Il n’y a pas eu d’interview, pas de direct au téléphone, ni physiquement entre les deux », a poursuivi Taliby Dabo.

Le cadre du RPG est convaincu que tout ce qu’a raconté François Soudan, l’auteur de l’article, « n’émane pas du président Alpha Condé ».

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.