Connect with us

Politique

Burkina Faso : A Ouaga, les terroristes changent de stratégies pour mieux isoler la région du Sahel, ils font sauter 2 ponts

Spread the love

Deux ponts ont été détruits par des groupes armés au Burkina Faso de la soirée du vendredi 15 juillet à la soirée du samedi 16 juillet 2022

Publié

on

Spread the love

Ce sont les ponts Woussé et Naré au nord-est.
De la soirée du vendredi 15 juillet à la soirée du samedi 16 juillet 2022, des groupes armés au Burkina Faso ont bombardé le pont de Woussé dans la région de Woussé sur l’axe Kongoussi-Burzanga. Cette nouvelle donne a contraint un convoi censé approvisionner la ville de Djibo à faire un grand détour par Kongoussi. Soulignons que Wousse est situé dans la province Kongoussi de la province du Bam dans le centre-nord du Burkina Faso.

Quant à Naré, un site de la province Tuguri de la Namentenga dans le centre-nord du Burkina Faso, il n’a pas échappé à la colère de ces hommes armés. En effet, après la destruction d’un pont le 30 juin 2022, une autre infrastructure routiere a subi le même sort dans la même nuit du vendredi 15 juillet au samedi 16 juillet, le pont a été dynamité. Actuellement, Ouagadougou est quasiment impossible de rendre directement dans la ville de Dori (Nord-Est) sans faire un détour. Selon les observateurs, les attaques visaient à isoler davantage le Sahel.

Publicité

Il est à noter que le Burkina Faso est la cible d’attentats terroristes depuis 2015, faisant de nombreuses victimes et des milliers de déplacés.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.