Connect with us

Politique

Cameroun : La mort du redoutable chef sécessionniste « Field Marshall de Lebialem » annoncé par l’armée

Publié

on

Spread the love

L’armée camerounaise a annoncé mardi soir qu’avec l’aide de la population, le « maréchal Lebialem » séparatiste avait été neutralisé suite à une opération spéciale du Bir. Des photos du maréchal mort circulent sur les réseaux sociaux camerounais depuis mardi soir. La mort du leader du « Dragon Rouge » a été saluée par de nombreux internautes.

Field Marshall était un puissant chef de milice séparatiste connu pour être particulièrement vicieux, opérant dans la région de Lebialem au sud-ouest.
Après plusieurs décès, le maréchal a pris le pouvoir le 1er octobre 2019, jour de l’indépendance fictive de l’État fictif d’Ambazonie. Il se faisait appeler chef traditionnel sur la place du palais Essoh-Attah.

Publicité

Continuer à interpeller les autorités camerounaises. « Venez à moi si vous le pouvez. Je vous tuerai un par un », a-t-il dit, méprisant les soldats.

De son vrai nom, Olivier Lekeaka, le maréchal était décrit comme un homme brutal dont la réputation s’est bâtie sur le sang de ses victimes civiles et militaires.

« Je suis le leader du Lebialem. Je ne laisserai personne troubler la paix de mon peuple », aime-t-il dire dans la vidéo sur le réseau social.

Amnesty International a accusé le « dragon rouge » de multiples meurtres dans le sud-ouest, secoué par une crise anglophone depuis fin octobre 2016. Une province du Sud-Ouest, une grande partie du Lebialem, dont le chef-lieu est Menji, est passée sous le contrôle des Dragons rouges dirigés par le maréchal depuis que la crise anglophone a éclaté fin octobre 2016.

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.