Connect with us

Politique

Côte d’Ivoire-Mali : Affaire militaires ivoiriens arrêtés au Mali, Sidiki Diabaté s’en mêle, voilà ce qu’il dit…

Publié

on

Spread the love

Les militaires ivoiriens arrêtés au Mali sont considérés comme des mercenaires arrivés illégalement sur le territoire malien, a déclaré lundi un porte-parole du gouvernement malien, ajoutant que le document avait été « transmis aux autorités judiciaires compétentes ». Les autorités ivoiriennes ont dû réagir à la situation. Ainsi, mardi 12 juillet, une session extraordinaire du Conseil National de Sécurité présidée par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara s’est tenue au Palais Présidentiel de la République.

« Le Conseil national de sécurité appelle les autorités maliennes à libérer immédiatement les militaires ivoiriens injustement arrêtés. Le Conseil national de sécurité tient à rappeler que la Côte d’Ivoire, qui œuvre pour la paix, la stabilité et le respect de l’État de droit au sein de institutions sous-régionales, régionales et internationales, ne peut devenir un pays tiers déstabilisateur S’inscrivant dans la logique du pays. Le Conseil National de Sécurité a informé l’opinion publique nationale et internationale que les autorités ivoiriennes poursuivront leurs efforts pour maintenir le climat de paix et de fraternité qui a prévalu entre la Côte d’Ivoire et le Mali.

Publicité

En conclusion, le NSC appelle la population à faire preuve de calme et de retenue et à s’assurer que toutes les dispositions sont en place pour la libération rapide de nos braves et héroïques soldats », lit-on dans un communiqué de presse signé par le secrétaire exécutif du NSC.

Face à cette tournure des événements, l’artiste malien Sidiki Diabaté a lancé un message pour apaiser les tensions. « En tant que fils biologique du Mali et fils adoptif de la Côte d’Ivoire, je suis un exemple clair que le Mali et la Côte d’Ivoire sont deux pays frères. J’appelle donc nos autorités à être responsables et à soutenir le dialogue. Nos deux pays ont en commun une longue histoire, Il est de votre devoir de continuer à construire des relations de bon voisinage et harmonieuses fondées sur l’amour, le dialogue, la confiance, la tolérance et le respect mutuel, et de cimenter ces liens historiques, car ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous unit . Divisons-nous. Nos deux nations sont plus fortes. Vive la paix et la fraternité entre nous », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.