Connect with us

Politique

Côte d’Ivoire : Bamako prend déjà ses précautions en cas rupture de fourniture électrique par Abidjan

Publié

on

Spread the love

La nouvelle de la libération de 49 militaires ivoiriens détenus au Mali a donné naissance à un rat, Bamako, on le sait, après que les délégations ivoirienne et malienne se sont rencontrées à Lomé au Togo le jeudi 28 juillet 2022.

Le Mali craint désormais une coupure de fourniture électrique par Abidjan. Le Mali a des impayés allant jusqu’à 40 milliards de francs CFA, selon plusieurs sources. Dans le bras de fer entre les autorités de transition et Abidjan, ils s’attendent désormais à des « représailles » et craignent que la Côte d’Ivoire ne mette fin à l’approvisionnement en électricité du pays.

Publicité

Nous avons l’information selon laquelle, les autorités maliennes ont achetées plusieurs groupes électrogènes à la Mauritanie afin de se préparer à tous les scénarios possibles dans lesquels Abidjan décide de priver le pays d’électricité.

Excuse diplomatique ou pas ? Pour rappel, à la surprise générale, le 10 juillet, Bamako a arrêté 49 militaires ivoiriens déployés en bonne et due forme au Mali dans le cadre d’une mission internationale officiellement confirmée par les Nations unies le 22 juillet. A travers son mandat au Mali, la MINUSMA est dans une note verbale aux autorités maliennes.

Publicité