Connect with us

Politique

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro aborde un important virage de sa vie politique, il est candidat à la présidence de GPS

Publié

on

Spread the love

Cela fait trois ans que Guillaume Soro est en exil. L’ancien Premier ministre d’Alassane Ouattara, condamné à la prison à vie par la justice ivoirienne, refuse de mourir politiquement. Bien au contraire, l’ex Président de l’assemble vient de prendre une importante décision.

Guillaume Soro a officiellement annoncé sa volonté de diriger le GPS (Générations et peuples solidaires). En effet, l’ancien député de Ferké s’est porté candidat à la présidence de ce mouvement politique créé il y a trois ans. « Je suis candidat à la présidence de Générations et peuples solidaires. Je suis candidat pour rassembler encore plus les hommes et les femmes qui ont en partage notre vision pour la Côte d’Ivoire », a déclaré le leader des soroistes.

Publicité

Le natif de Korhogo entend relever « avec force le défi de la construction d’une Côte d’Ivoire forte et solidaire » tout en « bâtissant un appareil politique et idéologique robuste, efficace, discipliné et innovant ». En voulant prendre la tête de GPS, Guillaume Soro a aussi pour ambition de donner au GPS des structures de la base au sommet « en nommant les hommes et les femmes qu’il faut à la place qu’il faut à l’issue de processus de sélections internes rigoureux ».

Pour rappel, dans un communiqué, le président du comité électoral avait fixé les conditions des candidatures aux postes de président de GPS et commissaires aux comptes. Les dépôts de candidatures seront ouverts du vendredi 26 août 2022 au mardi 30 août 2022. Par ailleurs, Le GPS procédera au renouvellement de ses instances le samedi 17 septembre 2022.

Guillaume Soro a confié à ses partisans que face aux défis, il est important pour le navire soroiste de recréer la confiance en son sein. « J’ai pour cela une ambition, une vision et un projet d’action cohérents et la confiance en moi nécessaire pour réussir à relever ces challenges qui nous attendent au pied du mur », a-t-il dit.

Publicité