Connect with us

Politique

Côte d’Ivoire-Mali : Militaires ivoiriens arrêtés à Bamako, un policier malien de l’aéroport sanctionné pour manquement grave, les détails

Publié

on

Spread the love

Le sous officier Lasana F. Diarra appartenant au Commissariat spéciale de l’armée de l’air et de la police des frontières, devra être sanctionné car sa hiérarchie pointe certaines de ses lacunes. C’est ce qu’indique un courrier en date du 11 juillet 2022 du Commissaire chargé de la Police de l’Air et des Frontières au Directeur de l’Ecole Nationale de Police, intitulé « billet d’écrou ».

« Effet, une sanction disciplinaire de cinq jours d’arrestation sévère a été infligée au Sergent-Chef de police Lassana F. Diarra Mle 6789 et une demande augmentation (DA) devrait être exécuté dans l’unité disciplinaire de l’Académie nationale de police (E.N.P), siégeant au Comité spécial de la Armée de l’Air et Police des Frontières. Dans ces conditions, le constat d’infraction a été dressé. Pour justifier cette sanction, la note évoque des manquements aux obligations de réserve, de discrétion et de secret professionnel.

Publicité

Selon les données reçus ayant conduit à cette décision punitive au niveau de la police, celle-ci a relevé par le biais des réseaux sociaux dans la journée du 11 juillet 2022 que le Sergent Lassana F. DIARRA a véhiculé un message audio d’un incident lié à l’arrivée soudaine d’un contingent des forces spéciales l’armée ivoirienne, à l’aéroport le 10 juillet 2022, alors que les enquêtes étaient en cours.

« Un tel comportement, qui a le potentiel de porter atteinte à l’image de la Police Nationale, constitue non seulement une violation grave du devoir de conservation, de discrétion et de divulgation du secret professionnel, mais aussi de l’éthique et du devoir des fonctions de police », précise la lettre signée par le commissaire divisionnaire Ibrahim KEBE.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.