Connect with us

Politique

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo n’exclut pas à l’avenir une alliance avec le PPA-CI, « nous sommes aussi pas un parti allié au RHDP »

Publié

on

Spread the love

Dans un entretien exclusif accordé à France 24 le mardi 30 août 2022, Simone Gbagbo, présidente du nouveau mouvement politique Générations Capables (MGC), dévoile ses ambitions et sa relation avec le PPA-CI.

L’ancienne première dame n’exclut pas une future alliance avec le PPA-CI de Laurent Gbagbo.

Publicité

« Il ne faut pas être pessimiste. Je ne peux pas dire que tout est complètement cassé, on ne l’a jamais dit (…) mais évidemment chacun fait son chemin en ce moment et l’avenir nous dira les possibilités sont quoi, et quoi les raisons de l’échec sont des alliances possibles, l’avenir nous le dira », a-t-elle déclaré.

Revenant sur l’absence du PPA-CI à la convention de son parti, l’ancienne membre du Congrès s’est dite déçue mais pas surprise par cette absence.

« Bien sûr, nous sommes toujours déçus lorsque nous envoyons des invitations et n’obtenons pas de réponse positive, mais nous ne sommes pas non plus surpris par cette absence », a déclaré Simone Gbagbo.

Publicité

Concernant la posture de son parti, elle a souligné se définit comme un parti dans l’opposition.

« (…) Nous ne nous positionnons pas en alliés du RHDP, c’est sûr, mais s’il est nécessaire pour un acte historique de s’asseoir et de s’entendre, nous le ferons. Nous ne sommes pas dans l’opposition fanatiques, nous sommes aussi pas un parti allié au RHDP », a précisé le président de la MGC.

Simone Gbagbo dit s’opposer à un projet de loi visant à limiter l’âge des candidats à la présidentielle à 75 ans, ce qui écarterait Alassane Ouattara et les anciens présidents Henri konan Bédié et Laurent Gbagbo. Et elle-même est exclue de la course présidentielle de 2025.

« Je suis contre des lois aussi restrictives. Regardez l’Europe et les Etats-Unis, il n’y a pas d’âge limite pour les candidats à la présidentielle, leurs démocraties sont bien plus anciennes que la nôtre », a-t-elle protesté contre un projet de loi qui devrait être longuement débattu par les élus ivoiriens.

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.