Connect with us

Politique

Mali: Nouvelle attaque près de Bamako fait 6 morts dont 2 gendarmes et un policier

Spread the love

Six personnes, dont deux policiers militaires et un officier de police, ont été tuées au Mali lors d’une rare attaque près de Bamako, a annoncé vendredi soir le ministère de la Sécurité du pays.

Publié

on

Spread the love

Selon le ministère, l’attaque a eu lieu entre jeudi et vendredi soir « à environ 70 kilomètres de Bamako », « au poste de contrôle de Zantiguila sur la route de Ségou ». Il a tué « six personnes », dont trois civils et trois policiers, et en a blessé deux. La région n’a presque jamais été attaquée et jusqu’à présent, les violences ont fait rage dans le nord et le centre du Mali.

C’est sur la même route reliant Bamako et Ségou qu’un policier a été tué par des « hommes armés non identifiés » lors d’une attaque contre un commissariat de Fana le 24 juin, selon la police. L’attaque de Zantiguila a été menée « par des hommes armés non identifiés », à précisé le ministre de la Sécurité, le général Daoud Aly Mohammedine, s’est rendu vendredi à Zantiguila pour « examiner les lieux et donner les consignes de sécurité ».

Publicité

Le Mali a connu deux coups d’État militaires en août 2020 et mai 2021. La crise politique va de pair avec la grave crise sécuritaire qui perdure depuis son éclatement en 2012, l’insurrection des séparatistes et des djihadistes dans le nord. Les autorités militaire au pouvoir à Bamako se sont détournée de la France et de ses partenaires en faveur de la Russie pour tenter d’empêcher le djihadisme de se propager au centre du pays et au Burkina Faso et au Niger voisins. Cette violence a tué des milliers de civils et de militaires et déplacé des centaines de milliers de personnes.