Connect with us

Politique

Mali : On en sait un peu plus sur l’attaque de la base militaire de Kati, haut lieu du pouvoir d’Assimi Goïta

Publié

on

Spread the love

Tout début tôt ce matin 05h, la base militaire de Kati est attaquée par deux grosses explosions puis des tirs nourris à l’arme lourdes. C’est le lieu où vit le Colonel Assimi Goïta qui est pris pour cible. Les militaires au pouvoir de Bamako parlent d’actes « terroristes ».

Kati est le camp militaire le plus important du Mali, c’est lieu où l’on fait et défait les pouvoirs. Il est situé à 15 kilomètres de la capitale Bamako. Tôt ce vendredi 22 juillet 2022, cest au moins deux déflagrations qui ont été entendu dans les périmètres de cette base militaire. D’après les premiers dire du ministère de l’intérieur, ce serait l’explosion de deux voitures piégées

Publicité

Selon des témoins sur place, l’attaque a été menée à plusieurs niveaux, des tirs à armes lourdes, des mortiers et plusieurs assaillants ont menés l »attaque au sol. Tout cela s’ ajoute les deux véhicules piegés, ce qui prouve la complexité de cette attaque par ces individus armés non encore identifiés.

Selon la journal Jeune Afrique, les deux hommes fort du pouvoir militaire, les colonels Assimi Goïta et son ministre de la défense Sadio Camara étaient présents dans la base de Kati au moment de l’attaque.

Toujours selon cette source, les hommes n’ont été inquiètés et sont actuellement en sécurité en lieu sûre. Le premier bilan provisoire indiqué par l’état major est de deux morts côté assaillants et un militaire tué. On apprend par ailleurs que l’aéroport international Modibo Keita qui était fermé suite à l’attaques terroristes à réouvert ses portes. Un certain calme est revenu dans la base militaire et ses avants tours en début d’après midi ainsi que dans tout Bamako.

Publicité

Les forces de défenses et de sécurités ont dressés les points de contrôles sur les grands axes et dans les périmètres de la cité ministérielle.

A ce stade, les bamakois se posent milles questions, comment ça pu arriver ? Qui sont les assaillants ? Est-ce une tentative de coup d’état ? Pour l’heure, les enquêtes sont en cours pour dégager tout les responsabilités.

Certaines sources lient ces événements à celle d’hier à Kolokani ou une patrouille des FAMA a été attaqué. Deux militaires maliens ont trouvés la mort et trois autres ont été blessés. Néanmoins, les autorités maliennes n’écartent pas l’hypothèse d’une tentative de renverser le pouvoir en place.

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.