Connect with us

A La Une

Nathalie Yamb dit ses vérités aux autorités maliennes : « Quittez la CEDEAO et… »

Publié

on

Spread the love

L’activiste et militante conseille au Mali de quitter la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest avant qu’il ne soit trop tard. Nathalie Yamb n’a jamais cru à la crédibilité de l’organisation Ouest Africaine qui, selon elle est dirigée par la France.

Les dirigeants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), Cédéao ont levé, dimanche 03 juillet, les sanctions économiques et financières imposées au Mali. Ils ont également trouvé un accord avec le Burkina Faso pour un calendrier de 24 mois avant un retour des civils au pouvoir, à compter du 1er juillet 2022.

Publicité

La militante Nathalie Yamb a accueilli avec beaucoup de joie la décision de la CEDEAO. Mais elle conseille aux dirigeants maliens de quitter cette organisation. << La CEDEAO a enfin levé ses sanctions iniques et illégales contre le Mali. Je n’ai qu’un seul conseil à donner aux autorités maliennes : « take money and run ». Prenez ope coop l’argent du Mali et sécurisez-le loin, très loin des caisses de la BCEAO et du trésor public français, car leur prochain sale coup est déjà en préparation. Une fois que oper coop cela est fait, quittez la Cedeao et l’Uemoa et prenez votre envol, sans regret. », a-t coop elle conseillé sur sa page Facebook hier lundi 04 juillet.

Publicité