Connect with us

A La Une

Politique/Côte d’Ivoire: Blé Goudé fait des confidence à propos du meeting du 2 octobre 2002

Publié

on

Spread the love

Blé Goudé a mis à nu un pan de l’histoire controversée des querelles et jalousies souterraines du camp Gbagbo, pendant la résistance contre la rébellion de 2002 alors qu’il recevait des cyberactivistes à la Haye, aux Pays-Bas.

« Lorsque je venais à Abidjan le 26 septembre 2002, les enfants gâtés de Gbagbo étaient ailleurs(..) Donc je n’avais la possibilité de l’avoir en ligne. Nous n’étions pas trop proches comme aujourd’hui.

Publicité

Quand je crée l’Alliance, mes bagages sont encore dans la petite voiture qui m’avait cherché à l’aéroport (…)

Pour moi, un mouvement devait se créer au-delà du parti de Gbagbo, pour montrer à la communauté internationale que c’était la Côte d’Ivoire mosaïque qui agissait.

Navigué qui représentait le FPI nous a rejoint une semaine plus tard, parce que son parti ne voulait pas le lâcher pour qu’il nous rejoigne. Je n’ai pas encore commencé à parler (…)

Publicité

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, le meeting du 2 octobre 2002, la plupart des autorités autour du président Gbagbo ne voulait pas que je fasse ce meeting.

Ils ont dit que ce meeting était inutile, il était inopportun. Ils m’ont convoqué, ils m’ont enfermé. Ils m’ont dit tu ne feras pas ce meeting. On dit je suis têtu, mais c’est mon têtu-là qui a créé le 2 octobre 2002. Quand le ministre là a fini de parler, je lui ai demandé, tu es le ministre de l’intérieur ? Il fit non.

Je vous parle du 2 octobre 2002. Si vous avez suivi la sonorisation était inaudible. Je ne suis pas allé demander de l’argent pour organiser ce meeting. C’est un ami qui s’appelle Longué Chong, chez qui j’ai envoyé Serges Kassy qui nous a prêté cette sonorisation pour défendre la république, alors que la république était au pouvoir. >>

Publicité