Connect with us

Politique

Burkina Faso : Après le séjour de Blaise Compaoré à Ouaga, le Général Diendéré obtient une liberté à son tour

Publié

on

Spread the love

Volonté d’apaisement ou magouilles militaires, après la condamnation de l’ancien président Blaise Compaoré dans le procès de l’assassinat de Thomas Sankara, comme l’a été l’ancien bras droit du général Gilbert Deendre, en permission de cinq jours depuis le 14 juillet 2022.

Cette permission lui donne le droit de se rendre chez lui et d’y séjourner, ou de rendre visite à qui il veut, mais toujours sous escorte. Cependant, selon Wakatsera, il doit signaler ses actes à la justice, qui doit être limitée à Ouagadougou.

Publicité

Il convient de noter que les dispositions autorisant un tel congé sont conformes à la loi sur le système pénitentiaire, qui prévoit que tout détenu peut prendre 30 jours consécutifs de congé par an, jusqu’à un maximum de sept jours. Chaque fois qu’un détenu fait une demande.

Le général Gilbert Dindere, accusé d’être l’un des commanditaires du coup d’État de 2015 au Burkina Faso, a été condamné à 20 ans de prison par un tribunal militaire.

Il a également été condamné à la prison à vie, mais cette fois, dans le cas de Thomas Sankara et de son compagnon d’armes décédé le 15 octobre 1987.

Publicité