Connect with us

Politique

Côte d’Ivoire :  » Même si nous restons deux (2), nous continuerons » Guillaume Soro initie une Conférence nationale d’expression citoyenne (CNEC)

Publié

on

Spread the love

Au lendemain de la rupture de Guillaume Soro avec Alassane Ouattara, le RHDP (Rassemblement houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix) crée Générations et Rassemble le Peuple (GPS), qui s’apprête à tenir une Conférence nationale d’expression citoyenne (CNEC) le samedi 30 juillet 2022.

Trois ans après sa fondation, GPS organise son premier Congrès. L’événement, sous le thème « GPS : Construire une maison de possibilités », se tiendra en ligne le samedi 30 juillet 2022. Guillaume Soro est en exil depuis le 23 décembre 2019. Il rêve de diriger la Côte d’Ivoire malgré sa condamnation à la prison à vie. L’homme a déjà exprimé son ambition de briguer le poste le plus élevé en 2025. Rappelons que pour 2020, le leader de GPS avait déposé sa candidature. Cependant, le Conseil constitutionnel l’a rejeté.

Publicité

Face à l’invalidation de sa candidature 2020, « Bogota » a resserré ses muscles. « Ma candidature est ferme, irréductible et irrévocable. Ma force, c’est la loi. La loi est avec moi. Pour moi, si on avait un président du Conseil constitutionnel qui ne transpirait pas comme j’ai vu Koné, il prendrait la décision pour dire que, vu la Cour africaine des droits de l’homme etc. et puis c’est terminé », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Paris.

Aujourd’hui, Guillaume Gigbafori Soro fait face à plusieurs défections de son mouvement politique. Méité Sindou, Soro Kanigui Mamadou, Alain Lobognon et Sékongo Félicien quittent le bateau GPS et se blottissent dans les bras du RHDP.

Publicité