Connect with us

Société

Convoi français au Sahel : Le Niger demande une enquête à la France

Publié

on

Spread the love

Le président nigérien Mohamed Bazoum a déclaré le vendredi 17 décembre avoir « prié les autorités françaises » d’enquêter sur le conflit qui s’est déroulé sur la route du convoi militaire de la Force du Croissant Occidental fin novembre. Au Niger, selon Niamey, 3 personnes ont été tuées durant cette période.

« Concernant l’armée française, je demande aux autorités françaises d’ouvrir une enquête pour sanctionner ceux qui ont commis des actes condamnés. 63e anniversaire de la commémoration de la colonie française. .

Publicité

Le convoi militaire français qui quittait Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, à destination de Marigao, a d’abord été bloqué et pavé par des manifestants à Kaya, dans le centre du Burkina Faso.

Il avait repris sa route avant d’être de nouveau interrompu par des manifestants en colère à Téra, dans l’ouest du Niger. Trois d’entre eux avaient été tués, dans des tirs imputés aux forces nigériennes par certaines, françaises par d’autres.

Publicité