Connect with us

Politique

Arrestation des soldats ivoiriens: L’ONU brise enfin le silence et crache ses vérités à Assimi Goïta

Publié

on

Spread the love

Depuis le dimanche 10 juillet dernier, une information circulant sur la toile indique que 49 soldats Ivoiriens ont été arrêtés à l’ aéroport de Bamako pendant qu’ ils se rendaient au Mali pour la sécurisation de la mission des nations- unies. Ce comportement de la junte militaire Malienne a suscité la colère de l’ ONU (Organisation des Nations- Unies), tel que reporté par actucameroun ce mardi 12 juillet.

Les autorités Maliennes dominées par les militaires ont procédé par l’ arrestation d’ une quarantaine de soldats Ivoiriens ce dimanche 10 juillet à Bamako sous prétexte que cette unité déployée par l’ armée Ivoirienne avait pour but de déstabiliser le régime militaire qui effectue pourtant une marche vers la restauration de l’ intégrité territoriale. Les motifs évoqués par le porte- parole du gouvernement Malien de transition, le colonel Abdoulaye Maïga ont été sèchement contredit par le porte- parole de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations- Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), Olivier Salgado. Selon les précisions faites par le chargé de la parole des Nations- Unies au Mali, il ressort que les soldats Ivoiriens détenus étaient autorisés à s’ y rendre vu qu’ une relève onusienne était prévue.

Publicité

Avant de préciser que les forces armées Ivoiriennes qui ont été arrêtées à Bamako étaient déployées dans le but d’ aller substituer les soldats Ivoiriens déjà présents en terre Malienne dans le cadre des Éléments Nationaux de Soutien (NSE), Olivier Salgado a indiqué que  » ces militaires Ivoiriens font partir des Éléments Nationaux de Soutien bien connus des autorités Maliennes. « Une information livrée par actucameroun a fait savoir que selon Olivier Salgado, » les informations concernant leur relève auraient bien été communiquées au gouvernement malien.

Publicité