Connect with us

Sports

Cameroun: Samuel Eto’o élu président du FECAFOOT ce 11 décembre

Publié

on

Spread the love

Samuel Eto’o est devenu le nouveau président de Fédération camerounaise de football (Fecafoot), à l’issue de l’AGE de ce samedi 11 décembre 2021. Étaient en lice, 6 candidats dont le président par intérim sortant, Seidou Mbombo.

Le Pitchitchi renverse son principal concurrent et ancien allié Seidou Mbombo Njoya, dans la course à la présidence de la Fecafoot. La majorité des 76 délégués de la fédération camerounaise de football, réunis à l’Hôtel Mont Febe de Yaoundé ce samedi, ont voté en faveur de l’ex-capitaine des Lions indomptables, Samuel Eto’o.

Publicité

Pour être élu, le Président de la FECAFOOT devra obtenir au moins 39 voix sur les 76 votants que compte la fédération. Finalement, 74 d’entre eux ont pu exprimer leur droit de vote.

Samuel Eto’o a également réussi à obtenir le maximum de soutien des anciens Lions Indomptables, qui l’ont soutenu pour être le candidat idéal pour le poste. Samuel Eto’o Fils a été photographié avec des personnalités de premier plan comme le milliardaire Alhaji Danpullo et a également reçu les bénédictions des dirigeants traditionnels du peuple Sawa, dans la région du Littoral.

Alors que certains lui prêtaient des ambitions politiques, Samuel Eto’o a accéléré son ambition de mieux s’impliquer dans la vie sportive de son pays. L’ancien buteur du FC Barcelone a d’ailleurs achevé récemment une formation en management au sein de l’École de commerce de Lyon.

Publicité

Le nouveau patron de la Fecafoot qui “ rêve de la présidence comme Jules César rêvait de Rome”, aura un mandat de 4 ans à moins qu’une énième décision du TAS ne vienne suspendre ou annuler le processus en cours et prolonger la crise au sein de la FECAFOOT.

Samuel Eto’o était face à cinq autres candidats sur la ligne de départ. Justin Tagouh ayant décidé de s’allier au meilleur buteur de l’histoire des Lions Indomptables Samuel Eto’o qui aura pour challengers Emmanuel Maboang Kessack, Seidou Mbombo Njoya, Jean Crépin Nyamsi, Jules Denis Onana et Zacharie Wandja.

Samuel Eto’o lui, est arrivé peu avant 8 heures 30 avec les délégués acquis à sa cause. Une entrée fortement remarquée qui donne pratiquement le ton de ce que sera cette journée houleuse. L’ancien lion indomptable est apparu très confiant, tout comme l’équipe qui l’accompagnait. Il n’a pas manqué de tancer les responsables en charge de l’organisation de l’élection face à un certain nombre de dysfonctionnements. Après l’enregistrement des délégués qui a commencé à 8 heures, les travaux proprement dits ont débuté dès 9 heures à Yaoundé.

Publicité